Erasmus+

Les programmes d’échanges étudiants constituent la solution la plus confortable et rassurante pour étudier ou faire des stages en Europe.

Le programme Erasmus+ : enseignement et formation professionnels cible la voie professionnelle. Quant à Erasmus+ : enseignement supérieur, le plus célèbre d’entre eux, il est ouvert à tous les établissements d’enseignement supérieur y compris les BTS et DUT.

 

Erasmus+ : enseignement et formation professionnels

 

Le programme européen Erasmus+ : enseignement et formation professionnels permet aux apprentis et élèves de l’enseignement professionnel d’effectuer tout ou partie de leur formation en entreprise à l’étranger.

La durée peut varier de 2 semaines à 12 mois (convention de stage obligatoire). L’établissement fréquenté organise le partenariat avec des centres de formation ou des entreprises à l’étranger.

Quel que soit le programme choisi, n’attendez pas le dernier moment pour vous inscrire. L’idéal est d’entreprendre les premières démarches auprès du service des relations internationales de votre établissement au moins 1 an à l’avance.

Se renseigner auprès de la Délégation Académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération (DAREIC) de son rectorat ou auprès de son établissement de formation pour connaître les possibilités de mobilité.

 

Constituez votre passeport européen de compétences Europass

 

EuropassLe programme Erasmus+ : enseignement et formation professionnels s’accompagne d’un outil spécifique : le passeport européen de compétences Europass

C’est un livret de compétences européen qui permet à ceux qui souhaitent être mobiles de disposer d’un dossier reconnu dans plus de 30 pays européens. Les employeurs et les établissements de formation peuvent ainsi appréhender plus facilement le parcours (études, expériences professionnelles…) d’un candidat.

Ce passeport se présente sous la forme d’un portfolio réunissant 5 documents : CV, passeport de langues Europass, Europass Mobilité (qui décrit les formations et les stages), supplément au diplôme et supplément descriptif au certificat.

 

Erasmus+ : enseignement supérieur

Erasmus+ : enseignement supérieur permet une mobilité d’études ou une mobilité de stage en entreprise, ou encore les deux combinées, pour tout étudiant inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur titulaire de la charte universitaire Erasmus+. La mobilité peut s’effectuer dès la 2e année d’études supérieures. Les séjours à l’étranger s’échelonnent de 3 à 12 mois.

La sélection des candidats s’effectue sur dossier. Sont pris en compte : le niveau en langue, la qualité du cursus et, surtout, la motivation! De retour en France, les candidats ont la garantie de valider la formation suivie à l’étranger (sous réserve des résultats scolaires). Pour un séjour d’études ou un stage faisant partie intégrante de la formation, cette reconnaissance prend la forme de crédits Ects.

Outre la gratuité des droits d’inscription dans l’établissement d’accueil, les étudiants peuvent bénéficier d’une allocation de mobilité. Mais son attribution n’est pas systématique! En moyenne, le montant de la bourse Erasmus+ est d’environ 200€/mois pour un séjour d’études. Un complément est attribué aux étudiants originaires des DOM-TOM. Les étudiants en situation de handicap peuvent bénéficier d’une bourse supplémentaire.

Le volet stage d’Erasmus+ : enseignement supérieur

Erasmus+ propose une formule « stages en entreprise », qui permet aux étudiants d’intégrer une entreprise pendant 2 à 12 mois dans 33 pays, dès la 1re année d’études, à condition bien sûr que l’établissement d’enseignement d’origine ait un accord avec Eras­mus+. Selon l’agence Europe Éduca­tion Formation France qui gère le dispositif, la demande est forte et seulement 35% des dossiers sont acceptés. Les destinations les plus demandées sont le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Allemagne.

Le montant moyen de la bourse de stage est de 360€ mensuels, cumulables avec d’autres aides éventuelles, à chercher du côté des régions avec notamment le programme Euro­dyssée destiné aux 18-30 ans. La bourse couvre l’assurance, le logement et la formation linguistique pour une période de 3 à 7 mois. Les demandeurs d’emploi peuvent également bénéficier de ce programme. Certaines villes ont également des fonds d’aide à la mobilité.

 


Pour aller plus loin

Dossier-special-Etudier-a-l-etrangerDossier destiné à ceux qui souhaitent partir étudier à l’étranger : programmes d’échanges, jobs, stages, volontariat, bénévolat… un panorama des possibilités offertes… et 34 fiches-pays très complètes pour préparer le départ.

 En savoir plus