Royaume-Uni

Le Royaume-Uni est constitué par l’union de la Grande-Bretagne (Angleterre, Écosse et pays de Galles) et de l’Irlande du Nord). Le système d’éducation et de formation étant décentralisé, il existe  à la fois des différences et des similitudes entre les systèmes d’enseignement et de formation de ces différents pays.

Au Royaume uni, la formation professionnelle sur le tas a longtemps prévalu. Face à l’évolution rapide des qualifications et du marché du travail, les pouvoirs publics ont structuré le secteur et mis en place un système général et modulaire de validation des compétences. Dans la mesure où les qualifications professionnelles nationales (NVQ), reconnaissent des compétences pour le travail relativement cloisonnées, des passerelles permettant de passer d’un système à l’autre ont été créées. Les certifications sont délivrées par les chambres et organismes professionnels compétents dont relèvent les métiers.

Pour le Département de l’Éducation britannique (DFE), « La préoccupation majeure, en Grande-Bretagne, est de regrouper dans un seul cadre les diplômes universitaires et professionnels, afin de supprimer les clivages traditionnels et de permettre une plus grande souplesse à l’intérieur du système. »

 

Schéma du système éducatif au Royaume-Uni – 2012

 

Schéma du système éducatif du Royaume-Uni (© Onisep / Elise Veteau)

 

Lexique

 

La voie professionnelle au Royaume-Uni

 

L’enseignement secondaire

Au Royaume-Uni, les jeunes peuvent, à la fin du parcours scolaire obligatoire, à l’âge de 16 ans, passer des examens menant à un diplôme appelé le GCSE, niveau 2 (General Certificate of Secondary Education – certificat général de l’éducation secondaire). L’équivalent du GCSE en Écosse est le Scottish Certificate of Education : Standard Grade (certificat écossais d’éducation : niveau standard).

Après l’école obligatoire, les jeunes ont plusieurs possibilités :

  • Intégrer un « Sixth form college »» qui prépare en deux ans au GCE A-levels, niveau 3 (General Certificate of Education Advanced Level – certificat général de l’éducation : niveau avancé), équivalent du baccalauréat, qui permet d’entrer à l’Université

En Ecosse, le niveau équivalent serait le Scottish Certificate of Education : Higher Grade (certificat écossais d’éducation : niveau avancé).

  • Intégrer un « Further Education College » (établissement d’enseignement professionnel)pour préparer :

– le Vocational certificate of education (VCE), de même niveau que le A-level général, équivalent du bac professionnel français. En Ecosse, ce parcours correspond aux GSVQ (General Scottish Vocational Qualifications).

 – Les NVQ (National Vocational Qualifications), qualifications professionnelles nationales, ou les SVQ (Qualifications Professionnelles Ecossaises), qui conduisent à une qualification professionnelle de niveau V bis à IV français.

 

L’enseignement supérieur

Les élèves ayant obtenu le A-levels avec de bonnes notes (A à C) dans trois matières, peuvent accéder aux études supérieures à l’université ou dans des établissements d’enseignement supérieur. Ils peuvent y préparer :

  • en un ou deux ans un Foundation Degree (FD), diplôme qui permet d’occuper un emploi de technicien hautement qualifié ou de continuer ses études professionnelles.
  • Des certificats en un an (Certificates in HE) ou des diplômes en deux ( Diplomas in HE) peuvent fournir une qualification professionnelle ou un tremplin pour accéder à un premier diplôme universitaire :

– Un HND (Higher National Diploma) se prépare à temps plein ou par alternance généralement en deux ans. Il est articulé avec les besoins du monde du travail et permet l’insertion professionnelle ou la poursuite d’études.

– Des Bachelors (BA Bachelor, BSc Bachelor of Sciences)  préparés à l’université en 3 ou 4 ans prévoient des périodes de formation en entreprise ; ils permettent l’insertion professionnelle ou la poursuite d’études vers un Master

– De nombreux Masters à l’université ont des finalités professionnelles

 

L’apprentissage

Deux types de pré-apprentissage :

  • Le programme Young Apprenticeships conçu pour préparer les jeunes de 16 ans à entrer en apprentissage. Les élèves sont inscrits dans un établissement scolaire, où ils étudient les matières relevant du tronc commun du national curriculum. En parallèle, ils consacrent deux jours par semaine (ou équivalent) à la préparation d’une qualification professionnelle.
  • Destiné aux jeunes de 14-16 ans, le programme «flexibilité accrue» (Increased Flexibility), vise à améliorer la formation professionnelle ainsi que les possibilités d’apprentissage liées au travail en encourageant les partenariats entre les établissements scolaires et les entreprises.

L’apprentissage prépare à 60 certifications, pendant une période de un à trois ans. Les apprentis sont rémunérés et la plupart ont le statut de salarié. Ils passent généralement un jour au collège et le reste du temps en entreprise. Aucune limite d’âge n’est fixée pour les apprentis.

 

Les chiffres clés

  • Plus de 85 000 employeurs offrent des places d’apprentissages dans plus de 200 métiers.
  • Le salaire minimal national (National minimum wage) pour un apprenti âgé de 16-18 ans est 2.50 £ par heure. Il s’applique aussi à ceux âgés de 19 ans qui sont en première année d’apprentissage.
  • Le nombre de qualifications non universitaires choisies par les jeunes augmente fortement depuis 2004 : il est passé de 15 000 à environ 57 500.

 

Mis à jour le 13/07/2015

Pour en savoir plus

Le système éducatif en Angleterre / en Ecosse / au Pays de Galles / en Irlande du Nord sur Eurypedia

L’enseignement supérieur au Royaume-Uni sur Onisep.fr

EURES, le portail européen sur la mobilité de l’emploi :
Vivre et travailler au Royaume Uni

 

Ministères et organismes publics
 »Orientation
Informations pratiques pour s’installer au RU