Portugal

Le Portugal mène depuis 2005 une réforme en profondeur de son système d’éducation et de formation professionnelle initiale.

Un défi de taille : élever rapidement le niveau de qualification des Portugais. Le pays accuse un retard en ce domaine : le nombre d’années de scolarisation suivi par la population en âge de travailler compte parmi les plus faibles d’Europe. En 2001, plus de 62% des 25-64 ans n’avaient bénéficié que de 6 années ou moins de scolarité. Cette situation a une influence sur les perspectives de croissance du pays et sur son positionnement face à la concurrence internationale.

Les points principaux de la réforme :

  •  Allongement de l’obligation scolaire à 18 ans
  • Seuil minimal de qualification : la 12e année de scolarité. Elle permet d’entrer sur le marché du travail avec un niveau de formation professionnelle reconnu.
  • Éducation et  formation professionnelle initiales attribuent une double certification scolaire et professionnelle.
  • Passerelles facilitées entre les différents parcours de formation.

Pour encourager le développement de la formation professionnelle au Portugal les autorités nationales ont créé de centres spécialisés dans des formations professionnelles de qualité afin d’élargir l’offre d’apprentissage aux jeunes et aux adultes

Le gouvernement a réformé la formation des professeurs de l’enseignement  professionnel pour améliorer la qualité de de l’apprentissage. D’autres  initiatives impliquant des jeunes ont permis de développer l’esprit d’innovation et d’entreprise.

Le gouvernement a pris des mesures pour renforcer l’attractivité de l’enseignement supérieur : les instituts polytechniques par exemple, ont été au centre de la stratégie de modernisation de l’enseignement supérieur et ceci a eu pour conséquence une augmentation des inscriptions des étudiants depuis 2015.

Schéma du système éducatif portugais – 2014

 

Schéma du système éducatif portugais (© Onisep / Elise Veteau)

 

Lexique

 

Spécificités de la voie professionnelle au Portugal

 

L’enseignement secondaire

A 15 ans, après le diplôme d’enseignement de base (Diploma de Ensino Básico), les élèves entament leur deuxième cycle. Quatre filières au choix :

  • filière générale orientée vers l’accès à l’enseignement supérieur,
  • filière artistique,
  • filière technologique,
  • filière professionnelle, orientée vers la préparation à l’entrée dans la vie active, mais offrant aussi des possibilités d’accès à l’enseignement supérieur. Elle permet d’obtenir une qualification professionnelle.

Au niveau post secondaire, à partir de 18 ans, des cours de spécialisation technologique (Cursos de Especialização Tecnológica = CET) préparent les étudiants à l’exercice d’une profession. Ils combinent formation théorique et formation en situation de travail. Un diplôme de spécialisation technologique sanctionne le CET.

 

L’enseignement supérieur

L’enseignement supérieur comprend un enseignement universitaire et un enseignement polytechnique (technique de niveau supérieur). L’enseignement polytechnique mène à la licenciatura (licence) et au mestrado (master).

 

Chiffres clés

  • Le taux d’emploi des diplômés de l’enseignement secondaire supérieur est passé de 65,2% en 2014 à 68,6% en 2015. (European Commission – 2016)
  • Lors de sa participation au 7ème congrès de l’Association nationale des écoles professionnelles, le Président Marcelo Rebelo De Sousa a pointé une hausse de la participation des jeunes dans les formations professionnelles de 15,5% de 2001 à 2015. (CEDEFOP – 2017)
  • Avec 53,6% d’entreprises innovantes ayant des pratiques de formation le Portugal obtient des résultats supérieurs à ceux de l’UE (41,6%). (OCDE – 2014)
  • Le pourcentage de travailleurs ayant des compétences correspondant à leurs tâches est de 75,7% contre 57,3% pour l’UE. (CEDEFOP – 2016)

Mis à jour le 14/03/2018