Luxembourg

Pont du château - Luxembourg (image Wikimedia)En 2008, le Grand Duché du Luxembourg a engagé une réforme de son système de formation, pour faciliter l’intégration des jeunes dans la vie économique et sociale grâce à une meilleure qualification. L’objectif est de prévenir l’exclusion scolaire, de lutter contre le décrochage scolaire et ses conséquences.

Ce système réformé repose sur trois axes :

  • l’approche par compétences : la formation professionnelle passe d’un enseignement fondé pour l’essentiel sur les contenus des matières scolaires à un enseignement axé sur le développement des compétences (savoirs, savoir-faire, savoir-être) nécessaires pour exercer un métier;
  • le système modulaire : chaque formation professionnelle est structurée en différentes unités capitalisables (qualifications partielles). Cette organisation permet d‘établir des liens et des passerelles entre les différentes formations. Elle offre aussi des possibilités de passer des modules de rattrapage en cas  d’échec sans devoir redoubler toute une année;
  • le partenariat renforcé entre la formation en milieu scolaire et la formation en milieu professionnel pour mieux adapter les enseignements aux exigences des situations professionnelles réelles.

Les liens entre le Luxembourg et ces voisins sont forts. C’est un pays multilingue qui détient un taux élevé de citoyens étrangers avec une autre langue maternelle autre que celle du pays (l’allemand et français…). Cette diversité a un impact fort sur la formation professionnelle. Le Luxembourg est donc le pays qui enseigne le plus de langues étrangères dans ces formations, tant en terme de diversité que de temps passé à les étudier.

 

Schéma du système éducatif Luxembourgeois – 2014

 

Le système luxembourgeois (© Onisep / Elise Veteau)

 

Lexique

 

La voie professionnelle au Luxembourg

 

L’enseignement secondaire

À la fin du cycle 4 qui clôt l’enseignement fondamental, la décision d’orientation porte sur l’une de 3 voies suivantes : la classe de 7e secondaire (7e ES), la classe de 7e secondaire technique (7e ST), la classe modulaire du régime préparatoire de l’enseignement secondaire technique.

  • l’enseignement secondaire prépare aux études supérieures et universitaires.
  • L’enseignement secondaire technique, qui prépare à la vie professionnelle, comprend trois régimes différents :
    – le régime technique, pour certaines professions de santé et sociales, sanctionné par un “diplôme de fin d’études techniques”,
    – le régime de la formation de technicien, menant au diplôme de technicien (DT),
    – le régime professionnel qui mène soit au certificat de capacité professionnelle (CCP) soit au diplôme d’aptitude professionnelle (DAP).

L’alternance peut prendre deux formes différentes :

  • le contrat d’apprentissage avec formation en entreprise et formation en lycée technique.
  • le stage : la majeure partie de la formation se fait à l’école. Elle est complétée par 12 semaines de stage en entreprise.

Afin de donner aux étudiants de meilleures chances sur le marché du travail, le ministère de l’éducation veut étendre  l’offre d’apprentissage dans la formation professionnelle et dans les programmes technologiques.

L’enseignement supérieur

Il existe également des formations professionnalisantes au niveau de l’enseignement supérieur comme le brevet de technicien supérieur (BTS) ou certaines formations au niveau de l’Université du Luxembourg.

Le brevet de maîtrise est une qualification professionnelle qui est nécessaire dans un certain nombre de métiers pour s’établir à titre d’indépendant et pour former des apprentis et ceci pour les professions relevant de la Chambre des Métiers.

 

L’alternance

 

L’apprentissage est un élément phare de la formation professionnelle dans le secondaire. La réforme professionnelle de 2008 a renforcé les liens avec le marché du travail.

Au Luxembourg, on parle de « régime professionnel » qui se décline en 3 versions :

  • le régime concomitant : une partie de l’enseignement professionnel a lieu en organisme de formation, l’autre partie (un ou deux jours par semaine) dans un lycée technique
  • le régime mixte, l’apprenti fréquente les classes professionnelles d’un lycée technique à plein temps pendant 1 année et il accomplit le reste de sa formation en régime concomitant
  • le régime à plein temps, la formation se fait dans un lycée avec des périodes de stages en entreprise (au moins 12 semaines).

Les étudiants ont également l’opportunité de suivre un apprentissage transfrontalier pour acquérir les qualifications que le système éducatif luxembourgeois ne peut pas leur offrir. Cette formule permet aussi aux entreprises luxembourgeoises de disposer d’un vivier d’apprentis issus des pays frontaliers.

L’apprentissage fait au sein d’une entreprise luxembourgeoise peut être combinée avec un enseignement dans un pays voisin.

Chiffres clés

  • Diplômes de l’enseignement secondaire technique en 2013 : 36% de diplômes de fin d’études secondaire technique, 23% de diplômes de technicien , 41% de certificats professionnels.  (Ministère de l’éducation – 2014)
  • Au Luxembourg le taux d’emploi concernant les 25-64 ans est plus élevé que la moyenne européenne : 76% contre 73%. (OECD – 2016)

Mis à jour le 19/06/2018

Pour en savoir plus

Le système éducatif luxembourgeois sur Eurypedia

L’enseignement supérieur au Luxembourg sur Onisep.fr

EURES, le portail européen sur la mobilité de l’emploi : Vivre et travailler au Luxembourg

Les différents métiers ainsi que les formations correspondantes  (fiches descriptives, vidéos etc.)

Une initiative destinée aux jeunes soutenues par les ministères, les établissements scolaires et les entreprises « Girls’ Day / Boys’ Day » pour découvrir des métiers et professions atypiques.

Chambre des métiers de Luxembourg : plaquette de présentation des métiers de l’artisanat

Infos sur l’apprentissage dans l’artisanat

Organisme de formation de la Chambre de Commerce (Luxembourg School of Commerce) : infos sur l’apprentissage et dépliants sur professions du commerce et de l’industrie

Le ministère des affaires étrangères donne des informations pour les candidats à l’expatriation : présentation du pays, vie pratique, scolarisation, démarches administratives…