Lettonie

La tour TV et radio de Riga (photo Wikimedia)Plus qu’une réforme, c’est une refonte totale de son système éducatif que la Lettonie a engagé depuis son indépendance, en 1991.

De la maternelle à la formation continue en passant par l’Université, tous les domaines ont été profondément modifiés. La formation professionnelle a été réformée afin de s’adapter aux besoins d’une économie en constante évolution. Ainsi, la loi sur la formation professionnelle fixe pour objectifs une qualification professionnelle doublée de l’acquisition des connaissances et des compétences générales.

Les partenaires sociaux ont été mobilisés pour identifier les professions qui se développent, définir les qualifications professionnelles, offrir des expériences de travail aux élèves, etc.

Enfin, des dispositions ont été prises pour éviter les disparités entre les zones rurales et urbaines afin de garantir l’égalité d’accès à l’éducation pour tous.

La Lettonie n’a pas une tradition de formation professionnelle dans l’enseignement secondaire qui reste globalement. La plupart des étudiants de l’enseignement et la formation professionnels (85%) étudient au niveau secondaire supérieur. L’État gére les centres de formation d’enseignement professionnel qui proposent aussi des programmes de formation continue des enseignants et une validation de l’apprentissage non formel.

Schéma du système éducatif letton – 2012

 

Schéma du système éducatif letton (© Onisep / Elise Veteau)

 

Lexique

 

La voie professionnelle en Lettonie

 

La scolarité est obligatoire de 6 à 18 ans.

L’éducation de base dure 9 ans : 4 années d’enseignement primaire (Sakumskola), suivies de 5 années d’enseignement secondaire du premier cycle (Pamalskola) à l’issue duquel les élèves obtiennent un certificat d’études de base (Atestas par pamatizglltibu).

Les élèves qui n’ont pas achevé leurs études primaires à l’âge de 15 ans peuvent intégrer une Arodskolas pour suivre un enseignement professionnel élémentaire. Ils peuvent ensuite continuer leurs études dans l’enseignement secondaire professionnel.

 

L’enseignement secondaire

Après la Pamalskola, les élèves ont le choix entre :

  • L’enseignement secondaire général (Vispareja vidizglillba) sanctionné par un Certificat d’études secondaires générales (Atestats par vispareja videja izglillbu). Les titulaires de cet Atestas sont admissibles à l’enseignement supérieur.
  • L’enseignement secondaire technique (Videja speciala izglitiba) et professionnel (Arodizglillba) : une attestation de formation professionnelle de base (Aplieciba) ; une attestation de formation professionnelle secondaire (Atestats) et un diplôme de formation professionnelle secondaire (Diploms) sanctionnent ce cursus. Seul le Diploms permet de poursuivre dans l’enseignement supérieur.

L’apprentissage concerne les métiers de l’artisanat et est très peu répandu.

Cependant, pour rendre le système d’enseignement et la formation professionnels plus adapté aux besoins du marché du travail, le Ministère de l’éducation et des sciences, a conçu un nouveau système d’apprentissage appelé «apprentissage par le travail», introduit en 2013 dans six établissements d’enseignement professionnel. Le système comprend des programmes flexibles (selon les caractéristiques de la profession) et encourage le partage des responsabilités de l’enseignement (théorie) et de la formation (pratique) entre l’école et les entreprises.

L’enseignement supérieur

Il se partage entre :

  • les filières universitaires
  • les filières d’enseignement supérieur professionnel sont de durée variable : elles débouchent sur une qualification professionnelle, ainsi que sur le diplôme de licence (Bakalaurs) lorsque les études ont duré 4 ans. L’étudiant peut poursuivre pour obtenir une maitrise (Magistrs) d’enseignement supérieur professionnel.

 

Chiffres clés

  • En 2015/2016,  27 938 étudiants étaient inscrits dans des écoles professionnelles.
  • Le système de formation professionnelle comprend cinq niveaux de qualifications dans les différents secteurs d’activités. (CSB GOV – 2015)
  • En Lettonie, le taux de chômage en 2015 pour tous  niveaux d’éducation confondu était supérieur à la moyenne de l’OCDE (9,5%, contre 7,0% en moyenne dans l’OCDE). (OCDE – 2017)

Mis à jour le 19/06/2018