Irlande

Irlande (photo Wikimedia)Depuis les années 90, l’Irlande a entrepris une importante réforme de son système éducatif.
Elle a inscrit l’accès à l’éducation pour tous dans la loi. Désormais, chacun a droit, qu’il soit jeune ou adulte, au chômage ou en emploi, à une seconde chance en matière de formation. 

Elle a mis en place un cadre de certifications professionnelles et générales.
Elle a réussi à mobiliser les employeurs et les partenaires sociaux notamment pour définir les normes de qualité en matière de formation et faciliter la reconnaissance des qualifications et des acquis.
Parmi les innovations introduites dans son système éducatif, il convient de citer

  • la Transition Year entre le collège et le lycée (équivalent à une année de césure) qui n’est pas obligatoire (sauf dans certaines écoles) et qui n’est pas sanctionnée par des examens. L’objectif pour l’élève est de devenir plus mature, plus indépendant, et de les amener à réfléchir à leur parcours professionnel en se consacrant à des activités telles que le théâtre, les voyages, ou faire des petits jobs.
  • le programme Leaving certificate vocational programme (LCPV) équivalent du bac pro français. Les élèves sont familiarisés, au travers de plusieurs modules spécifiques, au monde du travail et à l’esprit d’entreprise.

En Irlande, l’enseignement et la formation professionnels peuvent relever de l’enseignement post-secondaire non tertiaire ou de l’éducation et de la formation de la deuxième chance. Les programmes de l’enseignement et de la formation professionnels peuvent être généralistes, professionnels, fait en apprentissage et conduire à différentes qualifications et niveaux. Les personnes ciblées sont les jeunes ayant récemment terminé le secondaire, les adultes en apprentissage, les jeunes en décrochage scolaire, les chômeurs, les demandeurs d’asile et les apprentis ayant des besoins spécifiques.

Schéma du système éducatif en Irlande – 2013

 

Schéma du système éducatif irlandais (© Onisep / Elise Veteau)

 

Lexique

 

La voie professionnelle en Irlande

 

L’enseignement secondaire

En Irlande, la scolarité est obligatoire pour les enfants de 6 à 16 ans.
L’enseignement secondaire débute à l’âge de 12 ans. Il comprend un junior cycle d’une durée de trois ans, sanctionné par un certificat de fin d’études du secondaire inférieur (Junior certificate), puis une année de transition facultative (Transition year) pour ceux qui le souhaitent.

La Transition year, est une année qui n’est ni obligatoire, ni sanctionnée par un examen. Les jeunes ont la possibilité d’expérimenter des matières différentes, de faire du théâtre, des voyages, des stages en entreprise, etc. L’objectif est qu’ils gagnent en maturité et en autonomie, qu’ils s’ouvrent au monde extérieur et qu’ils aient tous les éléments nécessaires pour réfléchir à leur orientation professionnelle.

A ce palier les élèves choisissent une des trois filières du senior cycle pour passer le certificat de fin d’études du secondaire supérieur (Leaving certificate) équivalent du bac :

  • L’une des filières est classique et permet d’accéder à l’enseignement supérieur.
  • La deuxième prépare au certificat professionnel de fin d’études du secondaire supérieur (LCVP – Leaving certificate vocational programme) qui fait une place plus large aux matières professionnelles. Le LCPV permet d’accéder à l’enseignement supérieur. Deux modules obligatoires ont été introduits : développement de l’esprit d’entreprise et préparation au monde du travail. L’objectif est de développer les compétences de l’élève dans le domaine de la communication, de la recherche documentaire, de la rédaction de rapports et du travail en équipe.
  • La troisième prépare au certificat appliqué de fin d’études du secondaire supérieur (LCA Leaving certificate applied). Il est destiné à ceux qui ne souhaitent pas s’inscrire directement dans l’enseignement supérieur. Les élèves titulaires du LCA peuvent préparer le post-leaving certificate, qui permet d’être admis dans l’enseignement supérieur technique.

 

L’enseignement supérieur

Dans le supérieur, les instituts de technologies (Institutes of technology) préparent des certificats et des diplômes en 2 (Higher certificate) ou 3 ans (Ordinary degree), ainsi que des Higher degrees en 4 ans à vocation technologique.
Les universités peuvent aussi préparer des Honours bachelor degrees et des masters à finalité professionnelle.

Les cours de la formation professionnelle dans le système d’enseignement supérieur, ont principalement lieu dans des instituts de technologie. La plupart des formations se font en apprentissage, en stage ou sous forme de formation spécifique (pour les chômeurs). Certains cours donnant accès au certificat de fin d’études sont également considérés comme des formations professionnelles à part entière.

L’apprentissage

La filière de l’apprentissage irlandaise est en train de subir des changements, et est actuellement très limitée, seules 25 formations sont proposées dans cette filière par la FÁS (Agence pour la formation et l’emploi), qui sera bientôt remplacée par Solas. Les apprentis sont recrutés, employés par les entreprises et perçoivent une rémunération. Ils doivent être âgés de 16 ans au moins et être titulaires du Junior certificate.
L’apprentissage dure quatre ans minimum. Il est sanctionné par le brevet national d’aptitude professionnelle (National craft certificate).

L’une des particularités de l’apprentissage irlandais est d’être « fondé sur des normes » : Les jeunes âgés de plus de 16 ans peuvent participer au programme national Traineeships (« Stages de formation »), un système dual de formation professionnelle qualifiante mis en place par les partenaires sociaux pour les besoins de l’économie locale. Il donne des qualifications reconnues par les organismes professionnels qualifiés.

Les apprentis sont considérés comme faisant partie de la population active en Irlande et sont payés en conséquence.  Ils signent un contrat avec l’employeur et ont un statut juridique, des droits et des responsabilités similaires à ceux des employés.

Actuellement, la majorité des apprentis se forment dans les domaines touchant à l’électricité et à la menuiserie. Cependant, il a été décidé d’étendre l’apprentissage à d’autres secteurs économiques.

Un nouveau plan gouvernemental a prévu d’augmenter le nombre de personnes participant aux programmes d’apprentissage et de formation en réponse à la croissance économique du pays.  Le plan d’action pour l’éducation vise à créer 100 nouveaux programmes d’apprentissage et 50 nouveaux programmes de stage d’ici à 2020. Il prévoit aussi d’élargir l’accès à l’expérience professionnelle pour les étudiants de niveau supérieur.

Cependant, les stagiaires en Irlande ne sont pas considérés comme des employés ; par conséquent, contrairement aux apprentis, ils reçoivent une allocation plutôt qu’un salaire et ne paient pas d’assurance-emploi. Les stages couvrent généralement les professions telles que la coiffure et les services de garde d’enfants.

Chiffres clés

  • Le taux d’emploi des 20 à 64 ans est de 70,3% en Irlande. (CEDEFOP – 2017)

Mis à jour le 18/06/2018

Pour en savoir plus

Le système éducatif irlandais sur Eurypedia

L’enseignement supérieur en Irlande sur Onisep.fr

EURES, le portail européen sur la mobilité de l’emploi : Vivre et travailler en Irlande

ETBI – Association irlandaise pour l’enseignement professionnel (Education and Training Boards Ireland)

NQAI – Autorité nationale des qualifications (National Qualifications Authority of Ireland)

Ministère de l’Éducation et des Sciences – (Department of Education and Science)

CAO – portail pour l’admission dans l’enseignement supérieur

Ministère de l’Entreprise, du Commerce et de l’Emploi (Department of Enterprise, Trade and Employment)

FÁS – Autorité nationale de la formation et de l’emploi (Training and Employment Authority)

SOLAS – Nouvel organisme s’occupant de l’apprentissage

IBEC – Confédération irlandaise des entreprises et du patronat (Irish Business and Employers Confederation)

Le ministère des affaires étrangères donne des informations pour les candidats à l’expatriation : présentation du pays, vie pratique, scolarisation, démarches administratives…