Chypre

ChyprePour faire face à la récession économique qui a durement touché les jeunes, l’Île de Chypre a pris des mesures spécifiques en matière d’enseignement et de formation professionnelle.

Elle a tout d’abord décidé d’aider financièrement les entreprises qui embaucheraient des apprentis. Elle a mis en place, avec la participation des partenaires sociaux, un système dit New Modern Apprenticeship – NMA (Nouvel apprentissage moderne) qui modifie les dispositifs et les processus de formation en apprentissage. Le NMA sera pleinement opérationnel en 2014. L’autre innovation importante concerne l’introduction de la mobilité des élèves entre les différentes filières du secondaire supérieur, y compris entre enseignement général et enseignement secondaire supérieur professionnel et technique (STVE).

Les programmes ont été révisés et le nombre de spécialisations proposées dans la filière professionnelle et technique a été réduit au profit de l’acquisition des compétences clés nécessaires pour être plus compétitifs sur le marché du travail.

 

Schéma du système éducatif à Chypre – 2013

 

Schéma du système éducatif chypriote (© Onisep / Elise Veteau)

 

Lexique

 

La voie professionnelle à Chypre

 

La scolarité est obligatoire pendant 9 ans et comprend l’enseignement primaire, de 6 à 12 ans et l’enseignement secondaire inférieur dans un Gymnasia (Etablissement secondaire inférieur général), jusqu’à 15 ans.

 

L’enseignement secondaire

À la fin de cet enseignement obligatoire, les élèves reçoivent un certificat de fin d’études. Après 15 ans, les élèves peuvent, s’ils ont obtenu le certificat :

  • préparer un diplôme d’enseignement général dans un lycée (87,3% d’entre eux en 2011)
  • s’orienter vers une école technique qui propose deux types de filières : une filière technique et une filière professionnelle. La majorité des élèves (76% d’entre eux en 2002-2003), choisit la filière professionnelle qui comporte des périodes en entreprise, un jour par semaine, au cours de la 3e année. La proportion des élèves qui suivent un enseignement technique ou professionnel est une des plus basses d’Europe.

L’enseignement secondaire supérieur se finalise en 3 ans par l’attribution d’un certificat de fin d’études (Apolytirio).

 

L’enseignement supérieur

L’enseignement et la formation professionnelle de niveau post-secondaire seront dispensés à partir de l’année scolaire 2012/2013 dans les instituts post-secondaires. Au niveau supérieur non universitaire, ils sont dispensés dans quatre instituts/Colleges publics et dans plusieurs instituts privés.

 

L’apprentissage

Le nouvel apprentissage moderne(NMA) s’adresse aux jeunes de 14 à 25 ans et s’articule en trois niveaux (préparatoire, de base et post-secondaire) ; il sera relié au système national des certifications professionnelles. Son contenu a été élaboré avec la participation des partenaires sociaux qui s’impliquent également dans le développement des certifications professionnelles. Le NMA devrait être pleinement opérationnel pour 2015.

 

Chiffres clés

  • Le pourcentage de jeunes sortis prématurément du système scolaire a enregistré une diminution. Il est passé de 20,6% en 2004 à 11,2% en 2011. (CEDEFOP – 2012)
  • Entre 2013 et 2014, la proportion de la population âgée de 20 à 24 ans ayant achevé au moins le secondaire supérieur est passée de 89,5% à 92,4%. (Cystat.gov.cy – 2014)
  • Les jeunes ont été particulièrement touchés par la crise. Le taux de chômage des moins de 25 ans a augmenté entre 2012 et 2015, passant de 27,8% à 35,9%. (ycharts – 2016)
  • En 2014, 15.1% des étudiants chypriotes en deuxième cycle de l’enseignement secondaire étaient inscrits dans la filière professionnelle. La même année, le taux de chômage des jeunes était de 34.30% contre 40,40% fin 2013 pour 13.6% des étudiants inscrits dans la formation professionnelle. (Refernetycharts – 2014)

 Dernière modification le 29/10/2013

Pour en savoir plus