Amiens

Jeunes, étudiants, lycéens, apprentis : des séjours et stages à l’étranger vous sont accessibles…saisissez votre chance. 

MAJ 25.03.2019

 

Je suis étudiant dans l’académie d’Amiens

 

Partir avec un programme

Vos possibilités de départ en stage ou en étude dépendent essentiellement de la destination souhaitée et des accords conclus par votre établissement.

  • Le programme Erasmus+, le plus connu, permet de partir, étudier ou faire un stage en Europe mais aussi en Islande, Norvège, Turquie, ou encore au Lichtenstein. De nombreux autres partenariats existent avec le Canada (BCI), le Japon ou encore les Etats-Unis, selon l’établissement où vous étudiez.
  • L’Université franco allemande propose de nombreuses opportunités de formations intégrées qui permettent de décrocher un double, voire un triple diplôme quel que soit le domaine d’étude qui est le vôtre.
  • Programme ISEP (International Student Exchange Programs). L’université de Picardie Jules Verne propose à ses étudiants la possibilité de candidater au programme ISEP. Il s’agit d’un réseau de près de 300 universités dont plus de la moitié sont situées sur l’ensemble du territoire américain. Il est également possible de partir en Europe, Asie, ou Amérique Centrale via le programme ISEP « International to International » (I-to-I).
    Plus d’informations sur le fonctionnement, le coût et les modalités de candidatures dans l’onglet International du site de l’UPJV ou en contactant Madame Mélanie ALVES Tél: 03.22.82.58.53 / alves@u-picardie.fr
  • Le CIEP, Centre international d’études pédagogiques, vous permet de poser votre candidature à un poste d’assistant de français à l’étranger. Le programme est destiné aux étudiants âgés de 20 à 35 ans désireux de partir entre 6 et 12 mois à l’étranger dans le but d’améliorer leurs compétences pédagogiques et linguistiques en approfondissant leur connaissance d’une culture étrangère.

A qui s’adresser ?

Le Service des Relations Internationales de votre université, (école d’ingénieur ou de commerce) vous informe des partenariats développés avec les établissements à l’étranger, sur les opportunités de mobilité et vous aiguille vers la personne ressource au sein de la composante dans laquelle vous étudiez. Cette dernière va vous aider à définir le contenu pédagogique de votre projet et soutenir votre demande d’attribution de bourse. Si vous êtes au lycée en section de BTS ou de BTSA, le chef d’établissement sera votre personne référente.

Université de Picardie Jules Verne
Direction des Affaires Internationales
11 rue des Francs Mûriers
80000 Amiens
Tél 03 22 82 72 51
dri@u-picardie.fr

Et comment m’assurer un financement optimum ?

Outre la bourse octroyée dans le cadre de chaque programme (ex : bourse Erasmus+), d’autres aides financières sont possibles.

A l’Université, le Service des Relations Internationales, vous permet de faire la synthèse de ce à quoi vous aurez droit en fonction de votre projet et de votre destination…

 

Profitez des aides régionales à la mobilité

 

Je suis apprenti ou lycéen en voie professionnelle

 

Partir avec un programme

Vos possibilités de mobilité vont dépendre des programmes auxquels votre établissement va prendre part. Partie prenante du programme Erasmus+ : formation professionnelle, votre lycée ou CFA peut vous permettre de passer de 2 semaines à 12 mois à l’étranger en stage ou dans un établissement partenaire de celui dans lequel vous êtes scolarisé.

 

Profitez des aides régionales à la mobilité

 

Je suis enseignant et je souhaite aussi profiter d’une expérience de mobilité

 

Les programmes de mobilité ne sont pas réservés à vos élèves. Souvent, des enseignants se lancent dans ce type de projet avec leur classe, après avoir personnellement fait l’expérience d’une immersion à l’étranger. La DAREIC d’Amiens vous propose d’effectuer des séjours à l’étranger pour un échange de pratiques avec des enseignants d’autres pays, améliorer votre niveau en langue, découvrir d’autres modèles pédagogiques…

 

 

Je fais un break

 

Le volontariat

  • A tout moment de votre vie, entre 18 et 25 ans, il vous est possible d’effectuer  votre Service Civique. Celui-ci peut avoir lieu en France mais il existe aussi de nombreuses missions à l’étranger dans des domaines comme l’éducation ou l’humanitaire. Le volontaire s’engage bénévolement auprès d’une structure pour une durée de 10 à 12 mois. Une vraie opportunité qui permet de faire une pause avant de reprendre ses études ou de changer de cap…

 

  • Le VEFA, Volontariat Ecologique Franco-Allemand, vous donne l’occasion de vivre pendant 12 mois une expérience pratique dans le monde de l’écologie et de l’environnement. Vous ne parlez pas bien allemand ? Aucune importance ! Aucun pré-requis n’est attendu tant en langue que dans le domaine de l’environnement ou de l’écologie.
  • Tentez par des actions de solidarité en France ou en Europe ?  Le corps européen de solidarité est le nouveau programme de l’UE pour les jeunes de 18 à 30 ans souhaitant  apporter leur contribution aux activités de solidarité conduites par des associations, des établissements publics, des collectivités territoriales voire même des entreprises, notamment celles de l’économie sociale et solidaire. Volontariat, stage ou emploi, ce programme propose différentes formes de contribution. Et pour vous, ce sera laquelle ?

 

Une bourse pour booster un projet

Si vous avez entre 16 et 20 ans, une bourse Zellidja peut également vous être octroyée pour un projet de voyage d’une durée minimale d’un mois. L’association Zellidja a son siège à Paris mais en Picardie comme dans chaque région, un correspondant peut vous rencontrer et vous aider à finaliser votre projet.

 

Des ressources en ligne

 

 

 

 

Des publications

 

  • Conseils à destination des étudiants en situation de handicap qui partent faire un stage ou leurs études à l’étranger dans la publication régionale de la Collection  Handi + « des études supérieures à l’emploi », académie d’Amiens (voir pages 20 et 21).

 

Evenement

Forum du lycéen à l’étudiant

Espace Europe et International, en janvier

Plus de 50 personnes interviennent sur l’espace Europe & international dont  24 représentants de 14  pays européens (Allemagne, Belgique, Bulgarie, Espagne, Finlande, Grèce, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Suède) et 4 autres pays en dehors de l’Europe (Etats-Unis, Québec/Canada, Australie, Chine). 9 partenaires locaux et 3 centres Euroguidance sont également présents.