Martinique

Martinique (photo Wikimedia)En Martinique, LADOM, organisme incontournable en matière de mobilité ultra-marine, vous accompagne dans vos projets de formation et d’insertion vers la métropole, l’Europe continentale ou le Québec … Mais il n’est pas le seul : que vous soyez élève ou étudiant, enseignant ou demandeur d’emploi, vous trouverez sur votre chemin l’interlocuteur qui saura « vous faire bouger » !

MAj 15.03.2016

 

Je suis étudiant en Martinique

 

Partir avec un programme

Vos possibilités de départ en stage ou en étude dépendent essentiellement de la destination souhaitée et des accords conclus par l’établissement dans lequel vous poursuivez vos études.

L’Université des Antilles vous propose plus de 66 possibilités de mobilité à travers divers accords bilatéraux et des programmes d’échanges universitaires. Grâce à ces conventions, vous serez exonéré des frais de scolarité de l’université d’accueil.
A la fin de votre séjour d’études à l’étranger, vous passerez des examens dans l’université étrangère. Si vous y êtes admis, les crédits obtenus seront validés dans le cadre votre (vos) semestre(s) d’études et du diplôme de l’Université des Antilles.

  • Le programme Erasmus+, le plus connu,  permet de partir, étudier ou faire un stage en Europe mais aussi en Islande, Norvège, Turquie, ou encore au Lichtenstein.
    Quelques destinations très prisées par les étudiant(e)s :
    Royaume-Uni : Université de Bangor, King’s College de Londres, Université de Manchester,
    Espagne : Université de Alcala, Université de la Compultense,
    Allemagne : Université de Siegen, Université de Freiburg
  • BCI (ex-CREPUQ) Bureau de Coopération Inter Universitaire – Québec (Canada)
    Environ une dizaine d’universités partenaires (Université de Laval, réseau des Universités du Québec, Université de Sherbrooke, Bishop’s University…)
    Grâce au programme BCI, votre mobilité étudiante au Canada est facilitée. Vous pouvez y effectuer un semestre ou deux. Les universités canadiennes requièrent généralement une moyenne minimum de 12/20.
  • Le Programme ISEP vous ouvre les portes de plus de 132 universités américaines à certaines conditions :
    – Passer le TOEFL (Test of English as a Foreign Language) – Examen proposé par la chambre de commerce et de l’Industrie de Martinique (CCIM).
    – Effectuer les démarches pour l’obtention du Visa (à la Barbade).
    – Prévoir un important budget avant le départ qui couvrira vos frais d’hébergement de restauration et d’assurance sur place aux Etats-Unis.
  • Programme d’Echanges avec la Caraïbe Anglophone
    Université of the West-Indies, trois campus:
    Campus de Mona à la Jamaïque, Campus de Saint-Augustine à Trinidad et Campus de Cave Hill à la Barbade.
    Requis : le TOEFL (Test of English as a Foreign Language) ou IESLT (International English Language Testing System) pour justifier de votre niveau de langue en anglais.
  • Echanges avec l’Amérique du Sud et la Caraïbe hispanophone
    Plusieurs conventions ont été signées avec des universités d’Amérique Latine telles que :
    L’Universidad del Caribe (Mexique), l’Université de los Andes (Colombie), l’Université de la Havane (Cuba) et l’Université Simon Bolivar (Venezuela) cette convention est en cours de validation.
  • L’assistanat est une possibilité de partir travailler dans un pays étranger en qualité d’assistant de Français dans un établissement scolaire. Ce dispositif ouvre droit à une rémunération.

A qui m’adresser ?

Le Bureau des Relations Internationales de l’Université des Antilles vous informe sur les aides pour financer votre séjour et vous accompagne tout au long du processus de mobilité.

BRI – Université des Antilles
Pôle Martinique
Campus de Schœlcher, Fort-de- France
Tel. 05 96 55 46 31 / briuagmail@yahoo.fr

 

Et comment m’assurer un financement optimum ?

Outre la bourse octroyée dans le cadre de chaque programme (ex : bourse Erasmus+), d’autres aides financières sont possibles. A l’Université, le Bureau des Relations Internationales, vous permet de faire la synthèse de ce à quoi vous aurez droit en fonction de votre projet et de votre destination…

 

Profiter des aides régionales

De manière générale, LADOM, Agence de l’Outre-mer pour la Mobilité, est le service clé pour monter le financement d’un projet de mobilité.

 

 

Je suis apprenti ou lycéen en voie professionnelle

 

Partir avec un programme

Les possibilités de mobilité vont dépendre des initiatives développées par votre établissement. Parti prenante du programme Erasmus+ : formation professionnelle, votre lycée ou votre CFA va vous permettre de passer de 2 semaines à 12 mois à l’étranger en stage ou dans un établissement partenaire.

 

Des établissements qui proposent une mobilité à leurs élèves

 

Je suis enseignant et je souhaite aussi profiter d’une expérience de mobilité

 

Les programmes de mobilité ne sont pas réservés à vos élèves. Souvent, des enseignants se lancent dans ce type de projet avec leur classe, après avoir personnellement fait l’expérience d’une immersion à l’étranger. La DAREIC de Martinique vous propose d’effectuer des séjours à l’étranger pour un échange de pratiques avec des enseignants d’autres pays, améliorer votre niveau en langue, découvrir d’autres modèles pédagogiques…

Parmi les nombreuses propositions et les différentes destinations, il y en a certainement une qui vous correspond.

Témoignages

 

J’ai quitté le système scolaire

Vous êtes sorti du système scolaire, “disponible sur le marché du travail” et en recherche d’une expérience de mobilité apportant de nouveaux atouts à votre CV ? Des opportunités existent. Pour les connaître, adressez-vous à :

 

PEI Martinique
Pôle Régional des Emplois et Services Spécialisés –
Imm. Les Cascades-Place François Mitterrand
97200 Fort-De-France
tél. 05 96 58 13 64 / eeiantilles.97222@pole-emploi.fr

 

Destination Québec

L’Agence De l’Outre-mer pour la Mobilité (LADOM) et l’Office franco-québécois pour la jeunesse ont signé  une convention visant à renforcer la mobilité professionnelle des jeunes ultramarins âgés de 18 à 35 ans. Elle leur donne notamment la possibilité de réaliser un stage de perfectionnement de 12 semaines au Québec.

 

Je fais un break

 

Le volontariat

  • Vous pouvez effectuer un Service civique , en France ou à l’étranger dans des domaines aussi variés que la culture les loisirs, le développement international l’action humanitaire, l’éducation pour tous, l’environnement…si vous avez entre 16 et 25 ans.
  • Pensez également au Service Volontaire Européen, qui vous ouvrent de nombreuses possibilités. Il a pour objectif de favoriser la participation des jeunes à diverses formes d’activités de volontariat, tant au sein qu’à l’extérieur de l’Union européenne, dans les domaines suivants : l’art et la culture, le social, l’environnement et protection du patrimoine, les médias et l’information des jeunes contre les exclusions, le racisme et la xénophobie, la santé, l’économie solidaire, le sport, la diversité culturelle, l’avenir de l’Europe.

Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale
Pôle Cohésion Sociale Centre d’Affaires Agora Zac de l’Etang Zabricot
97200 Fort-de-France
Tel. 05 96 66 35 29 / Fax 05 96 66 36 01 / andre.faure@drjscs.gouv.fr

  •  Faire un stage, perfectionner une langue étrangère ou participer à un projet de préservation de l’environnement ou de développement sont également des projets réalisables  avec FRONTIER, une organisation non-gouvernementale à but non-lucratif.

 

Une bourse pour booster un projet

Si vous avez entre 16 et 20 ans, une bourse Zellidja peut également vous être octroyée pour un projet de voyage d’une durée minimale d’un mois.

 

Contacts

 

  • Délégation régionale de LADOM Martinique
    3-5  rue Victor Hugo
    97200 Fort De France
    Tél. 05 96 71 67 83
  • DAREIC
    Délégué  académique : Madame Catherine CISERANE
    Contact : tel : 05 96 640905 ou le 05 96 64 18 39.
    Télécopie : 05 96 64 83 83 / daric@ac-martinique.fr
  • Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale
    Mobilité européenne Tél. : 0596 66 35 30
    Service volontaire européen Tel : 0596 66 35 22

 

Des organismes qui informent et soutiennent des projets de mobilité

 

L’Espace Sud Martinique et l’Office franco-québécois pour la jeunesse ont signé une convention visant à renforcer la mobilité professionnelle vers le Québec des jeunes âgés de 18 à 35 ans, résidants dans la Communauté d’Agglomération de l’Espace Sud Martinique.
L’objectif est de favoriser l’accès à la mobilité professionnelle du plus grand nombre de jeunes martiniquais afin d’améliorer leur parcours de formation et d’insertion.
Cette convention vise des stages en milieu professionnel, des missions commerciales ou la participation à des délégations thématiques au Québec.

• Carline CHEVALLIER, chargée de mission
• Direction de la Coopération Décentralisée & des Relations Extérieures / Communauté d’Agglomération de l’Espace Sud
• Courriel: carline.chevallier@espacesud.fr
• Tél fixe : 0596 62 53 53

 

Des ressources en ligne