Guyane

Coucher de soleil en Guyane (Photo Wikimedia)En Guyane, comme partout en France, il est possible de bénéficier d’une expérience de mobilité  européenne, que l’on soit lycéen, étudiant, enseignant ou demandeur d’emploi.

Selon votre statut, Caraïbes et Canada peuvent aussi être au programme.

De manière générale, votre mobilité sera favorisée grâce à des aides spécifiques aux DOM.

MAJ

 

Je suis étudiant en Guyane

 

Partir avec un programme

Vos possibilités de départ en stage ou en étude dépendent essentiellement de la destination souhaitée et des accords conclus par l’établissement dans lequel vous poursuivez vos études.

  • Le programme Erasmus+, le plus connu,  permet de partir, étudier ou faire un stage en Europe mais aussi en Islande, Norvège, Turquie, ou encore au Lichtenstein.
  • L’Université des Antilles et de la Guyane  a également des ouvertures sur le monde caribéen amazonien et  américain.

 

A qui m’adresser ?

Le Service des Relations Internationales de votre université, (école d’ingénieur ou de commerce) vous informe des partenariats développés avec les établissements à l’étranger, sur les opportunités de mobilité et vous aiguille vers la personne ressource au sein de la composante dans laquelle vous étudiez. Cette dernière va vous aider à définir le contenu pédagogique de votre projet et soutenir votre demande d’attribution de bourse. Si vous êtes au lycée en section de BTS ou de BTSA, le chef d’établissement sera votre personne référente.

L’Université Antilles Guyane
Service des Relations Internationales
Secrétariat : Mme Agnes AGLAS / agnes.aglas@univ-ag.fr / Tél. 05 90 48 32 27
Responsable administratif : M. Jean-Luc ALLARD / jlallard@univ-ag.fr /Tél. 05 90 48 32 21

 

Et comment m’assurer un financement optimum ?

Outre la bourse octroyée dans le cadre de chaque programme (ex : bourse Erasmus+), d’autres aides financières sont possibles. A l’Université, le Service des Relations Internationales, vous permet de faire la synthèse de ce à quoi vous aurez droit en fonction de votre projet et de votre destination…

 

Aide au voyage vers la métropole

 

Je suis apprenti ou lycéen en voie professionnelle

 

Partir avec un programme

Les possibilités de mobilité vont dépendre des initiatives développées par votre établissement.

Parti prenante du programme Erasmus+ : formation professionnelle, votre lycée ou votre CFA va vous permettre de passer de 2 semaines à 12 mois à l’étranger en stage ou dans un établissement partenaire.

 

Les lycées Félix Eboue, Melkior-Garre, Jean-Marie Michotte, Max Joséphine, Balata, Anne Marie Javouhey  font  d’ors et déjà bénéficier leurs élèves d’une mobilité dans le cadre de leur formation professionnelle.

 

Je suis enseignant et je souhaite aussi profiter d’une expérience de mobilité

 

Les programmes de mobilité ne sont pas réservés à vos élèves. Souvent, des enseignants se lancent dans ce type de projet avec leur classe, après avoir personnellement fait l’expérience d’une immersion à l’étranger. La DAREIC de Guyane vous propose d’effectuer des séjours à l’étranger pour un échange de pratiques avec des enseignants d’autres pays, améliorer votre niveau en langue, découvrir d’autres modèles pédagogiques…

 

J’ai quitté le système scolaire

 

Vous êtes sorti du système scolaire, “disponible sur le marché du travail” et en recherche d’une expérience de mobilité apportant de nouveaux atouts à votre CV ? Des opportunités existent. Pour les connaître, adressez-vous à : Pôle Emploi

Si vous avez moins de 26 ans, prenez contact avec votre Mission Locale.

 

Passeport Mobilité Formation Profesionnelle

Accords de mobilité France-Canada

Un accord sur la mobilité des jeunes facilite la circulation des jeunes Canadiens et Français âgés de 18 à 35 ans entre les deux pays. Les programmes établis par cet accord permettent jusqu’à 14 000 jeunes, de part et d’autre, de travailler et de faire des stages dans l’autre pays, et ce, pour une période allant jusqu’à 18 mois. En savoir plus

 

Je fais un break

 

Le volontariat

  • Vous pouvez effectuer un Service civique , en France ou à l’étranger dans des domaines aussi variés que la culture les loisirs, le développement international l’action humanitaire, l’éducation pour tous, l’environnement…si vous avez entre 16 et 25 ans.
  • Pensez également au Service Volontaire Européen, qui vous ouvrent de nombreuses possibilités. Il a pour objectif de favoriser la participation des jeunes à diverses formes d’activités de volontariat, tant au sein qu’à l’extérieur de l’Union européenne, dans les domaines suivants : l’art et la culture, le social, l’environnement et protection du patrimoine, les médias et l’information des jeunes contre les exclusions, le racisme et la xénophobie, la santé, l’économie solidaire, le sport, la diversité culturelle, l’avenir de l’Europe.

 

Une bourse pour booster un projet

Si vous avez entre 16 et 20 ans, une bourse Zellidja peut également vous être octroyée pour un projet de voyage d’une durée minimale d’un mois.

 

Des organismes qui  informent et soutiennent des projets de mobilité

 

 

Des ressources en ligne

 

 

Évènement

Un forum des étudiants se tient en janvier