Rennes

Le phare de la pointe des chats, île de Groix, photo Wikimedia

Envie de prendre le large ? De nombreux interlocuteurs vous informent sur les opportunités de mobilité qui vous sont offertes. Vous rêvez d’étudier ou travailler à l’étranger, d’y faire un stage … Quel que soit votre profil, il existe un programme et des ressources pour vous aider à réaliser votre projet !
MAJ 26.02.2019

 

Je suis étudiant en Bretagne

Partir avec un programme

A l’université, vos possibilités de départ en stage ou en étude dépendent essentiellement de la destination souhaitée et des accords conclus par votre établissement.

  • Le programme Erasmus+, le plus connu, permet aux étudiants d’effectuer un séjour d’études ou un stage  dans un des 34 pays participants au programme : les 28 pays membres de l’Union Européenne  mais aussi l’Islande, la Norvège, la Turquie ou encore  le Lichtenstein ou la Macédoine.
  • Les accords bilatéraux de coopération
    Il existe des accords bilatéraux, trilatéraux ou multilatéraux passés entre établissements. Ils permettent des échanges d’étudiants et sont basés sur la reconnaissance de périodes d’études passées à l’étranger. Plusieurs établissements bretons ont passé des accords portant notamment sur la création de filères bi-culturelles ou de formations conduisant à des diplômes communs ou à des double-diplômes. Par ailleurs les établissements d’enseignement supérieur ont développé de nombreux accords bilatéraux pour permettre aux étudiants d’effectuer une mobilité Hors Europe : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Asie …
  • L’Université franco allemande propose de nombreuses opportunités de formations intégrées qui permettent de décrocher un double, voire un triple diplôme quel que soit le domaine d’étude qui est le vôtre.

Le British Council et le Ministère de l’Education Nationale ont mis en place un programme de bourses Lefèvre et Charles de Gaulle pour financer une mobilité vers les pays anglophones.

 

A qui m’adresser ?

Le Service des Relations Internationales de votre université, (école d’ingénieur ou de commerce) vous informe des partenariats développés avec les établissements à l’étranger, sur les opportunités de mobilité et vous aiguille vers la personne ressource au sein de la composante dans laquelle vous étudiez. Cette dernière va vous aider à définir le contenu pédagogique de votre projet et soutenir votre demande d’attribution de bourse. Si vous êtes au lycée en section de BTS ou de BTSA, le chef d’établissement sera votre personne référente.

 

 

Et comment m’assurer un financement optimum ?

Outre la bourse octroyée dans le cadre de chaque programme (ex : bourse Erasmus+), d’autres aides financières sont possibles. A l’Université, le Service des Relations Internationales, vous permet de faire la synthèse de ce à quoi vous aurez droit en fonction de votre projet et de votre destination…
Pour les étudiants boursiers sur critères sociaux ou bénéficiaires d’une aide d’urgence annuelle, préparant un diplôme national dans certains établissements publics, un « complément d’aide à la mobilité internationale » peut être octroyé par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. En Bretagne cela concerne les étudiants des universités, de l’IEP, l’ENI de Brest , de l’INSA, de l’ENSCR et de l’EHESP de Rennes

Profiter des aides régionales
Profiter des aides départementales

 

Opter pour un BTS à référentiel européen

Et si après votre baccalauréat, vous optiez pour un BTS à référentiel commun européen en commerce, en gestion ou en plasturgie ? L’avantage ? Des périodes de formation chez nos voisins européens incluses dans votre parcours et une reconnaissance du diplôme vous facilitant grandement une recherche d’emploi à l’international.

 

Je suis apprenti ou lycéen en voie professionnelle

Partir avec un programme

Les possibilités de mobilité vont dépendre des initiatives développées par l’établissement. Parti prenante du programme Erasmus+ : formation professionnelle, mon lycée ou mon CFA va me permettre de passer de 2 à 39 semaines à l’étranger en stage ou dans un établissement partenaire de celui dans lequel je suis scolarisé.

 

Profiter des aides régionales

 

Je suis enseignant et je souhaite aussi profiter d’une expérience de mobilité

 

 

Vous pouvez bénéficier d’une mobilité à l’étranger pour découvrir les pratiques pédagogiques des autres pays,  mieux comprendre le contexte de l’enseignement scolaire en Europe, enrichir et diversifier vos pratiques. L’agence Erasmus+ accorde des financements dont le montant dépend du pays de destination, de la durée et du type mobilité. La Délégation Académiques aux Relations Européennes et Internationales et à la Coopération (DAREIC) de l’académie vous aidera à finaliser vos projets de mobilité personnelle et ceux que vous souhaitez développer avec vos classes.

 

J’ai quitté le système scolaire

 

Vous êtes sorti du système scolaire, « disponible sur le marché du travail » et en recherche d’une expérience de mobilité apportant de nouveaux atouts à votre CV ?  Des opportunités existent. Pour les connaître, adressez-vous à : Pôle Emploi.

Si vous avez moins de 26 ans, prenez contact avec votre Mission Locale.

  • Vous avez récemment fini votre formation par apprentissage. Vous souhaitez acquérir une expérience professionnelle à l’étranger. Le réseau MOVIL’APP vous accompagne avant, pendant, et au retour d’une des 31 destinations en Europe (Union européenne, Norvège, Islande et Liechtenstein) et vous permet de bénéficier d’une aide financière sous forme de bourse.
    Contact à la CCI Bretagne
    Service Mobilité Européenne
    02 99 25 41 75/76
    euroformation@bretagne.cci.fr

  • Le dispositif « Ariane » : Jeunes à Travers le Monde permet permet de réaliser un stage en entreprise en Europe de 4 mois. Public : les 18 à 35 ans en recherche d’emploi résidant en Ille-et-Vilaine, dans les Côtes d’Armor ou le Morbihan.

 

  • Le dispositif « Atlas » : Jeunes à Travers le Monde offre l’opportunité de réaliser un stage de la formation professionnelle hors Europe de 2 à 6 mois. Public les 18 à 35 ans en recherche d’emploi résidant en Ille-et-Vilaine.

Contact : JTM, Espace Anne de Bretagne, 15 rue Martenot à Rennes
Tél. 02 99 78 35 36 –  jtm.info@international-jtm.com

 

Je fais un break

Le volontariat

  • A tout moment de votre vie, entre 18 et 25 ans, il vous est possible d’effectuer  votre Service Civique. Celui-ci peut avoir lieu en France mais il existe aussi de nombreuses missions à l’étranger dans des domaines comme l’éducation ou l’humanitaire. Le volontaire s’engage bénévolement auprès d’une structure pour une durée de 10 à 12 mois. Une vraie opportunité qui permet de faire une pause avant de reprendre ses études ou de changer de cap…
  • Le VEFA, Volontariat Ecologique Franco-Allemand, vous donne l’occasion de vivre pendant 12 mois une expérience pratique dans le monde de l’écologie et de l’environnement. Vous ne parlez pas bien allemand ? Aucune importance ! Aucun pré-requis n’est attendu tant en langue que dans le domaine de l’environnement ou de l’écologie.

 

  • Pensez également au Service Volontaire Européen et au Corps Européen de Solidarité  qui vous ouvrent de nombreuses possibilités.
    Contact : Régis Leprêtre – correspondant régional Erasmus Plus Jeunesse
    Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale
    4, avenue du Bois Labbé – CS 94323
    35043 Rennes Cedex – Tél : 02 23 48 24 52

Une bourse pour booster un projet

  • JTM
    « Jeunes à Travers le Monde«   encourage les jeunes d’Ille-et-Vilaine de 16 à 35 ans qui souhaitent réaliser un projet à l’étranger en leur proposant une Bourse Projet Citoyen, aide à la mobilité internationale dont le montant est de 200 € à 2000 € maximum.
  • Zellidja
    Si vous avez entre 16 et 20 ans, une bourse Zellidja peut également vous être octroyée pour un projet de voyage d’une durée minimale d’un mois. L’association Zellidja a son siège à Paris mais en Bretagne, comme dans chaque région, un correspondant peut vous rencontrer et vous aider à finaliser votre projet.

 

D’autres organismes qui informent et soutiennent des projets de mobilité

Pour les étudiants

Conseils et soutien au montage de projets européens à l’Université

 

Pour les jeunes

  • Le CIO Relais Europe
    Zone de Kergonan – Immeuble Artémis
    rue Hubertine AUCLERT
    29 200 Brest – Tél : 02 98 44 31 74
    Informe les personnes qui souhaitent étudier ou se former dans les pays de l’Union Européenne.
  • le CRIJ Bretagne
    4bis cours des Alliés, 35000 Rennes
    Site information jeunesse Bretagne
    Tél. 02 99 31 47 48

 

Pour les enseignants, les institutions et établissements scolaires

  • Karta Bretagne – Accompagnement financier des projets éducatifs collectifs mis en œuvre par le chef d’établissement au sein de thématiques prioritaires pour la région dont l’ouverture des jeunes au monde.
    Contact : Conseil régional de Bretagne, service des projets éducatifs, citoyens et de la mobilité des jeunes 283 avenue du Général Patton CS 21101 35711 RENNES cedex 7
    Tél. 02 99 27 11 15
  • Animateurs Europe
    Interventions sur l’Europe réalisées par une équipe d’intervenants spécialisés sur les questions européennes.
    Contact : Conseil régional de Bretagne, Direction de la Relation aux Citoyens, 283 avenue du Général Patton, CS 21101, 35711 RENNES cedex 7 –
    Bretagne Europe & internationalinfo-europe@region-bretagne.fr
    Claire Rattier-Hamilton
    Tél. 02 90 09 16 61

 

Des ressources en ligne