Dijon

Toits des hospices de Beaune (Photo Wikimedia)L’émergence d’une conscience européenne chez les jeunes compte parmi les préoccupations de la Bourgogne-Franche-Comté.

Consciente de l’impact de l’expérience sur la conscience, elle vous offre un large éventail d’opportunités de mobilité, pour découvrir la culture de nos partenaires européens et plus largement, vous ouvrir à l’international.

MAJ 27.02.2017

 

Je suis étudiant en Bourgogne

Partir avec un programme

Vos possibilités de départ en stage ou en étude dépendent essentiellement de la destination souhaitée et des accords conclus par votre établissement.

  • Le programme Erasmus+, le plus connu, permet de partir étudier ou faire un stage en Europe mais aussi en Islande, Norvège, Turquie, ou encore au Lichtenstein.
  • L’Université de Bourgogne propose le programme Erasmus+ dans plus de 220 universités européennes et des possibilités de stages dans les entreprises européennes, les cursus intégrés Dijon-Mayence avec l’occasion de cumuler deux diplômes français et allemand dans 10 disciplines, plus de 200 conventions avec des universités du monde entier et enfin les possibilités de stages en entreprise, institutions ou ambassades.

 

A qui m’adresser ?

Le Service des Relations Internationales de votre université, (école d’ingénieur ou de commerce) vous informe des partenariats développés avec les établissements à l’étranger, sur les opportunités de mobilité et vous aiguille vers la personne ressource au sein de la composante dans laquelle vous étudiez. Cette dernière va vous aider à définir le contenu pédagogique de votre projet et soutenir votre demande d’attribution de bourse. Si vous êtes au lycée en section de BTS ou de BTSA, le chef d’établissement sera votre personne référente.

Pôle Relations Internationales
Université de Bourgogne – Maison de l’université – Bureau R27 – Esplanade Erasme – BP 27877 – 21078 Dijon cedex France
Tél. 03 80 39 50 17 – international@u-bourgogne.fr

Si vous êtes étudiant en BTS / BTSA, le chef d’établissement sera votre personne référente.

 

Et comment m’assurer un financement optimum ?

Outre la bourse octroyée dans le cadre de chaque programme (ex : bourse Erasmus+), d’autres aides financières sont possibles. A l’Université, le Pôle des Relations Internationales vous permet de faire la synthèse de ce à quoi vous aurez droit en fonction de votre projet et de votre destination…

 

Profiter des aides régionales et départementales

Je suis lycéen ou apprenti en voie professionnelle

Partir avec un programme

Vos possibilités de mobilité vont dépendre des initiatives développées par votre établissement.
Parti prenante du programme Erasmus+ : formation professionnelle, votre lycée ou CFA va vous permettre de passer de 2 semaines à 12 mois à l’étranger en stage ou dans un établissement partenaire de celui dans lequel vous êtes scolarisé.

 

Bénéficier d’une aide pour des Stages en entreprise en Allemagne
Le Secrétariat franco-allemand propose une aide financière pour permettre des échanges de jeunes français et allemands en formation professionnelle, entre la France et l’Allemagne. Ces stages durent entre 3 et 4 semaines. Le financement couvre l’hébergement, les frais de voyage, le programme d’activités culturelles et la préparation pédagogique de l’échange.

Exemples d’établissements engagés dans des projets de mobilité
Profiter des aides régionales et départementales

J’ai quitté le système scolaire

Vous êtes sorti du système scolaire, « disponible sur le marché du travail » et en recherche d’une expérience de mobilité apportant de nouveaux atouts à votre CV ? Des opportunités existent. Pour les connaître, adressez-vous à : Pôle emploi international

Si vous avez moins de 26 ans, prenez contact avec votre Mission Locale.

Profiter des aides régionales et départementales

 

Je fais un break

Le volontariat

    • A tout moment de votre vie, entre 18 et 25 ans, il vous est possible d’effectuer votre Service Civique. Celui-ci peut avoir lieu en France mais il existe aussi de nombreuses missions à l’étranger dans des domaines comme l’éducation ou l’humanitaire. Le volontaire s’engage bénévolement auprès d’une structure pour une durée de 10 à 12 mois. Une vraie opportunité qui permet de faire une pause avant de reprendre ses études ou de changer de cap…
    • Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et sa région partenaire, le Land de Rhénanie-Palatinat, offrent l’opportunité à des jeunes de 18 à 25 ans de partir 1 an dans le cadre du service civique comme « volontaire écologique » en Rhénanie-Palatinat. L’éco-volontaire dispose d’une couverture sociale et d’une indemnité versée par l’Agence du Service Civique.
      Contact et dépôt de candidature : Franziska RIEGGER – Tél. 03 80 68 06 99
      Association VEFA / Maison de Rhénanie-Palatinat 29 rue Buffon, BP 32415, 21024 Dijon Cedex – franziska.riegger@ve-fa.org
    • L’Office Franco-allemand de la Jeunesse (OFAJ) propose également des missions de volontariat  dans le domaine culturel, social, sportif etc…

 

  • Pensez également au Service Volontaire Européen, qui vous ouvrent de nombreuses possibilités. Il a pour objectif de favoriser la participation des jeunes à diverses formes d’activités de volontariat, tant au sein qu’à l’extérieur de l’Union européenne, dans les domaines suivants : l’art et la culture, le social, l’environnement et la protection du patrimoine, les médias et l’information des jeunes concernant la lutte contre les exclusions, le racisme et la xénophobie, la santé, l’économie solidaire, le sport, la diversité culturelle, l’avenir de l’Europe…

 

Une bourse pour booster un projet

  • Si vous avez entre 16 et 20 ans, une bourse Zellidja peut également vous être octroyée pour un projet de voyage d’une durée minimale d’un mois. L’association Zellidja a son siège à Paris mais un correspondant peut vous rencontrer dans chaque région et vous aider à finaliser votre projet. Une bourse d’un montant maximum de 900 euros pour un premier voyage et de 1100 euros pour un second voyage peut vous être accordée.
  •  Un coup de pouce à la solidarité internationale : le dispositif Jeunes Citoyens du Monde
    La région Bourgogne-Franche-Comté encourage les jeunes de 18 à 30 ans, domiciliés et/ou dans la région à s’engager dans la solidarité internationale. Elle propose une aide individuelle pour financer les projets d’une durée de 1 à 6 mois (dans la limite de 1 000 € par projet).

 

Je suis enseignant et je souhaite aussi profiter d’une expérience de mobilité

Les programmes de mobilité ne sont pas réservés à vos élèves. Souvent, des enseignants se lancent dans ce type de projet avec leur classe, après avoir personnellement fait l’expérience d’une immersion à l’étranger. La DAREIC de l’académie de Dijon vous propose d’effectuer des séjours à l’étranger pour un échange de pratiques avec des enseignants d’autres pays, améliorer votre niveau en langue, découvrir d’autres modèles pédagogiques…

Parmi les nombreuses propositions et les différentes destinations, il y en a certainement une qui vous correspond.

Contact : DAREIC – relations.internationales@ac-dijon.fr

Des organismes qui  informent et soutiennent des projets de mobilité

 

Ressources en ligne
Evenements
Publications régionales ou académiques dédiées à la mobilité
  • « Agitateurs de mobilité » est une plateforme de la mobilité internationale, destinée aux jeunes de Bourgogne-Franche-Comté (lycéens, apprentis, étudiants, demandeurs d’emploi…), de 14 à 30 ans, qui souhaitent partir à l’étranger. Cette plateforme est animée par les centres régionaux d’information jeunesse (CRIJ) de Bourgogne-Franche-Comté et est soutenue par la région Bourgogne-Franche-Comté et les académies de Besançon et de Dijon.
  • Onisep : Parcours Sup N°27  sur la mobilité – mai 2016