Nouvelles dispositions favorisant la mobilité des alternants : 2 kits explicatifs

4 mars 2019

La loi « Avenir professionnel » encourage les apprentis ou les personnes en contrat de professionnalisation à effectuer une partie de leur formation à l’étranger dans le cadre du programme Erasmus. Depuis le 1er janvier 2019, plusieurs dispositions facilitant la mobilité des alternants sont entrées en vigueur. Pour les faire connaître, le ministère du Travail vient de publier sur son site Internet, deux kits, l’un destiné aux entreprises, l’autre aux centres de formation d’apprentis (CFA) et aux organismes de formation. Réalisés par la DGEFP (Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle) et Centre Inffo, ces documents font le point sur les bénéfices d’une période de mobilité, ses répercussions sur le contrat de travail, la validation des acquis, les modalités de prise en charge des frais associés, la signature de la convention de mobilité et autres formalités à respecter. Avec la loi Avenir professionnel, les centres de formation d’apprentis doivent désigner dans leurs équipes un référent mobilité chargé de conseiller les jeunes et les employeurs. Voir les kits.