Nouveau cadre national des certifications professionnelles

7 février 2019

Instauré par la loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018, le cadre national des certifications professionnelles est la nouvelle nomenclature à laquelle l’ensemble des ministères et organismes certificateurs se référent pour déterminer le niveau de qualification des certifications professionnelles enregistrées au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Contrairement à la nomenclature de 1969 qui ne se référait qu’aux diplômes de l’Éducation nationale, le nouveau cadre national définit les niveaux de qualification selon une logique de savoirs et de compétences acquis. Huit niveaux de qualification sont définis, sur le modèle du cadre européen :

  • Le niveau 1 correspond à la maîtrise des savoirs de base
  • Le niveau 2 atteste la capacité à effectuer des activités simples et résoudre des problèmes courants à l’aide de règles et d’outils simples en mobilisant des savoir-faire professionnels dans un contexte structuré
  • Le niveau 3 correspond à l’ancien niveau V (CAP)
  • Le niveau 4 correspond à l’ancien niveau IV (Bac)
  • Le niveau 5 correspond à l’ancien niveau III (Bac + 2)
  • Le niveau 6 correspond à l’ancien niveau II (Licence)
  • Le niveau 7 correspond au niveau d’un Master
  • Le niveau 8 correspond au niveau d’un Doctorat