L’année de césure des futurs étudiants : comment ça marche ?

7 mai 2018

Avant de vous lancer dans des études supérieures, vous éprouvez peut-être le besoin d’acquérir plus de maturité ou de compétences (par exemple dans une langue étrangère), ou vous avez besoin besoin de temps pour peaufiner votre projet d’orientation ? Une année de césure est la formule qui vous permet de la faire.

Voici quelques informations issues de la plateforme Parcoursup qui vous donnent le mode d’emploi de la césure entre l’année de terminale et la 1e année d’études supérieures. De quoi envisager sereinement l’avenir !


Un futur étudiant peut faire une césure, c’est à dire une période de break, avant d’entamer ses études supérieures (ou au courant de sa première année). La période de césure peut prendre des formes diverses : mobilité internationale, entrepreneuriat, engagement associatif, civique etc. Le lycéen s’inscrit tout de même dans une formation de l’enseignement supérieur mais, sa présence y sera temporairement suspendue, le moment venu.


La durée d’une césure peut varier d’un semestre universitaire (période indivisible de 6 mois débutant obligatoirement en même temps qu’un semestre universitaire) à une année universitaire. Cette durée doit être compatible avec l’organisation de la formation dans laquelle est inscrit l’étudiant.


La demande de césure est faite lors de la saisie des vœux sur Parcoursup (cette année entre le 22 janvier et le 31 mars). Une case à cocher est dédiée à cet effet. Il faut donc déjà formuler un ou plusieurs vœux sur Parcoursup pour exprimer cette demande de césure.


3 étapes sont nécessaires : faire la demande au moment de la saisie et de la confirmation des vœux; elle est accordée ou non par le président ou directeur de l’établissement après l’inscription administrative. Un entretien peut être organisé avant décision de l’établissement. Si la réponse est positive, une convention est conclue. Elle garantit la réintégration ou la réinscription de l’étudiant dans la formation à l’issue de la période de césure. Pour que cette expérience soit pleinement intégrée dans le parcours de formation, une restitution, à minima, est demandée


Le statut étudiant est acquis pour toute la période de césure et le président, ou directeur d’établissement, peut décider le maintien du droit à la bourse pendant celle-ci.

Si vous êtes actuellement en terminale, il est trop tard pour envisager cette option pour la rentrée 2018 : la demande de césure aurait du être faite lors de la saisie des vœux sur Parcoursup. Mais, pas de panique, vous pourrez encore profiter d’une année de césure plus tard car, celle-ci peut être prise à n’importe quel moment du cursus – sauf à la fin du M2. Animafac, le réseau des associations étudiantes, met à votre disposition une sympathique infographie qui vous explique tout ce qu’il y a à savoir à ce propos : voir. Vous pouvez aussi consulter les textes officiels sur service-public.fr.