La démocratisation d’Erasmus +

24 mai 2017

Le programme Erasmus bénéficierait-il essentiellement aux apprenants les mieux dotés socialement, culturellement ou économiquement? Pour le savoir, l’observatoire Erasmus+  a réalisé une enquête en ligne auprès de 10 000 apprenants, des secteurs de l’enseignement et de la formation professionnels et de l’enseignement supérieur, partis en mobilité Erasmus +. L’étude montre que les publics ayant le moins d’opportunité représentent une part importante des apprenants qui partent avec le programme Erasmus +. Ils représentent 35 % des élèves de la formation professionnelle et près d’un étudiant sur deux dans l’enseignement supérieur. 59% des apprenants de l’enseignement et de la formation professionnels en mobilité Erasmus + ont une origine sociale populaire et près de 40% des étudiants qui partent en mobilité sont boursiers. Lire l’intégralité de la note de l’Observatoire.