Partir étudier en Erasmus, côté apprentis

27 février 2017

On a cru longtemps que seuls les étudiants bénéficiaient d’une aide à la mobilité européenne. En réalité, les apprentis et les élèves de lycées pros, sont aussi ­concernés depuis 22 ans déjà ! En 2015, quelque 12 000 d’entre eux ont séjourné en Europe dont 4 500 apprentis préparent des CAP, des BEP (brevets d’études professionnelles) et des bacs pros en ­alternance. Les autres sont des lycéens professionnels étudiant sous statut scolaire. Bonne nouvelle : la mobilité de ces jeunes est désormais présentée comme « un enjeu fort » d’Erasmus +, qui s’est fixé, d’ici à 2020, l’objectif qu’au moins 6 % des 18-34 ans diplômés de l’enseignement et de la formation professionnels soient allés à l’étranger. Une mobilité est, en effet, un atout certain pour tous ceux qui en bénéficient. Lire l’article du Monde